Transport routier
2 275 vues

Coordonnées

Rue le Havre - Zone portuaire
Treichville - 01 BP 3709 Abidjan 01
Abidjan - Côte d’Ivoire
Fax :
(+225)21 25 27 20

« Une Assistance Dynamique au service des opérateurs économiques sur la chaîne des transports ».

Historique de la création
L’Office Ivoirien des chargeurs (OIC) est par définition un Conseil de Chargeurs. A savoir, un organisme qui représente et défend les intérêts des importateurs et exportateurs, usagers des services de transports, dans le cadre de l’acheminement de leurs marchandises.
En application des recommandations de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) tenue à New Delhi en 1968, qui exhortait tous les pays en développement à se doter d’un instrument de maîtrise de leurs liaisons maritimes, la Côte d’Ivoire crée en Juin 1969, le Conseil Ivoirien des Chargeurs (CIC) qui devient en 1975, l’Office Ivoirien des Chargeurs (OIC).

Premier Conseil des Chargeurs en Afrique au sud du Sahara, l’OIC passe en 1991 d’un Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial (EPIC) à une société d’économie mixte (SEM) avec un capital social de 500 000 000 FCFA.
Depuis 2016, l’OIC est une Société Anonyme (SA) à participation financière publique.

L’OIC est placé sous les tutelles technique et financière du Ministère des Transports et du Ministère de l’économie et des Finances.

Afin d’atteindre ses objectifs à travers des missions bien définies, l’OIC s’est doté d’un Plan Stratégique de Développement (PSD) sur la période 2016-2020.
Les phases clés de ce plan qui affichent la vision et les nouvelles orientations de l’OIC sont les suivantes :

  1. 2016-2017 : la restructuration et la mobilisation
  2. 2017-2018 : le développement
  3. 2019-2020 : la pérennisation

SIEGE OIC
Missions
  1. Assistance aux chargeurs (importateurs / exportateurs)
  2. Représentation et Défense des intérêts des chargeurs
  3. Appui au développement harmonieux du commerce international.
Vision
Faire de l’Office Ivoirien des Chargeurs (OIC),
« Un Opérateur d’infrastructures et de services de référence au profit des chargeurs pour la compétitivité et l’intégration des filières nationales dans les chaînes de valeur mondiales. »
Valeurs
Equité - Professionnalisme - Respect - Intégrité - Succès - Partage - Bien-être.
Activités
Activités liées au suivi du trafic maritime
Le suivi du trafic maritime à partir du Bordereau de Suivi des Cargaisons
Le Bordereau de Suivi des Cargaisons (BSC) en ligne est un instrument essentiel de suivi du commerce maritime de la Côte d’Ivoire à travers le site web de l’OIC (www.oic.ci).
Il permet d’assurer la traçabilité des marchandises en provenance et à destination de la Côte d’Ivoire.

Publication de statistiques maritimes et portuaires
« Le Bulletin Statistique du chargeur » est destiné à mettre à la disposition des opérateurs économiques de la chaîne des transports, des statistiques maritimes et portuaires sur le trafic des navires et des marchandises en partance et à destination de nos ports.

L’organisation de séminaires de formation, d’ateliers et de colloques au profit des chargeurs sur des thèmes variés intéressant les secteurs de transport ci-après :
Maritime - Routier - Ferroviaire - Aérien.

L’exploitation d’une imprimerie



L’OIC s’est doté d’une imprimerie pour la confection des documents et publications internes ainsi que pour les besoins de la clientèle extérieure.



Activités liées au suivi du transport routier
Suivi électronique du trafic routier (Géolocalisation, Tracking)
L’OIC assure le suivi électronique du trafic des camions de transport de marchandises sur le corridor de transit, depuis les ports d’embarquement jusqu’à destination.

L’exploitation d’une gare internationale de fret à Vridi
L’exploitation d’une gare internationale de fret d’une superficie de 4.5 ha et d’une capacité de 100 camions remorques, pour le stationnement, l’accomplissement des formalités douanières de transit et l’établissement de documents de transport : lettre de voiture /Document Unique de Transport (DUT), Macaron.
L’exploitation des aires de stationnement de Noé et Ayebo (Aboisso)
Ces aires de stationnement ont été réalisés par la Banque Mondiale dans le cadre du projet PFCTCAL (Projet de Facilitation du Commerce et du Transport sur le Corridor Abidjan-Lagos).

La mise à disposition aux acteurs du secteur des transports du Document Unique de Transport (DUT)

La gestion d’Entrepôts Réels sous Douane offrant les avantages et possibilités suivants :


  1. Le Dédouanement fractionné des marchandises
  2. Le Stockage des marchandises sur une longue durée
  3. Des tarifs préférentiels
  4. Une sécurité garantie

Le Service Transit
Destiné aux opérations de mise en entrepôt réels sous douane des marchandises à l’import (D11).

Antennes de l’OIC à l’intérieur du pays

ABIDJAN (VRIDI - YOPOUGON / GESCO) - NOE - ABOISSO - SAN PEDRO - SASSANDRA - SOUBRE - GAGNOA - DALOA - DUEKOUE - MAN - TIEBISSOU - BOUAKE - YAMOUSSOUKRO - ABENGOUROU - BONDOUKOU - TAKIKRO - KORHOGO - ODIENNE - POGO - OUANGOLO.
Projets
  1. La Bourse de fret électronique
  2. La Réalisation de plateformes logistiques dans les principales régions de la Côte d’Ivoire
  3. La régulation des flux de trafics dans les ports
  4. La création d’un observatoire des transports
Les partenaires stratégiques de l'OIC
  1. PAA (Port Autonome d’Abidjan)
  2. PASP (Port Autonome de San-Pedro)
  3. Les Douanes ivoiriennes
  4. OFT (Observatoire de la Fluidité des Transports)
  5. DGAMP (Direction Générale des Affaires Maritimes et Portuaires)
  6. ARSTM (Academie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer)
  7. CGECI (Confération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire)
  8. FNISCI (Fédération Nationale des Industries et Services de Côte d’Ivoire)
  9. EMACI (Entrepôts Maliens en Côte d’Ivoire)
  10. HCPETRCI (Haut Conseil du Patronat de l’Entreprise de Transport Routier de Côte d’Ivoire)
  11. UCCA (Union des Conseils des Chargeurs Africains).

Nos partenaires

Donner votre avis

Soyez le premier à donner votre avis sur cette société.