Vente de voitures

Vous souhaitez acheter une voiture sur Abidjan ou plus largement en Côte d'Ivoire ?
Que vous cherchiez un modèle neuf ou d'occasion, citadine, berline ou encore 4X4... vous trouverez les meilleurs vendeurs de voiture Ivoirien ci-dessous.
Demande de devis
Sans engagement de votre part
Your criteria:
127 results
Page 1 on 7
Demande de devis
Sans engagement de votre part

La vente de véhicule en Côte d’Ivoire, un marché d’affaire très rentable

Un proverbse chinois dit : « Un voyage de mille kilomètres commence toujours par un pas ». Si vous faites partie de ceux qui ont toujours rêvé posséder une voiture, vous venez peut-être d'atteindre le millième kilomètre et il est temps pour vous de sauter le pas. Sachez que pour concrétiser ce rêve en Côte d’Ivoire, vous n’êtes pas obligé de disposer de la fortune de Bill GATE encore moins celle de Dangoté. Au-delà de la simple nécessité, l'achat d'une voiture en Côte d'Ivoire relève désormais beaucoup plus d'une question de plaisir et percée sociale, non seulement pour soi, mais aussi pour la famille que l'on représente. Ces raisons contribuent en grande partie à l'essor de la vente des véhicules en Côte d'Ivoire ; un business très lucratif.

La vente des véhicules à Abidjan, un business en plein essor

Comptant 24,29 millions d'habitants d'après le recensement de 2017, la Côte d’Ivoire fait partie des pays les plus peuplés de l’Afrique de l’Ouest. Une démographie qui justifie entre autres motifs l’expansion de la vente des véhicules.

Qu’il s'agisse de voitures d'occasion ou de voitures neuves, l’activité est de plus en plus répandue dans le pays. Ainsi, dans la ville d’Abidjan seule l’on compte près de 150 parcs. Bouaké, Daloa, San Pedro et Soubré en sont les principaux quartiers où l’on en trouve, avec 1 291 véhicules répartis sur 13 parcs. Ajoutez à ces parcs, ceux des villes de Sassandra, Divo, Gagnoa, Yamoussoukro, Daoukro, Man et Korhogo. Il faut toutefois souligner que ces statistiques sont antérieures à 2018. Ce qui sous-entend que ces chiffres ont dû évoluer depuis. Ces parcs auto sont souvent installés au bord des voies. Bien que cette pratique rende la circulation difficile, les uns et les autres s’y adonnent à cause de la rentabilité et de la demande qui ne cessent croitre. En 2013, d’après les chiffres fournis par les services du port autonome d’Abidjan, près de 38.000 véhicules d’occasion ont été importés cette année-là. De ces 38.000, près de 25.000 ont été immatriculés. Qu’il s’agisse de voitures neuves ou d’occasion, les acheteurs de voitures en trouvent selon leurs goûts et capacités financières. La forte demande fait qu’à l’image des vendeurs de voitures d’occasion, ceux opérant de manière formelle prennent également d’assaut les trottoirs, les lieux publics et autres domaines vacants pour installer leurs produits. L’autre preuve de l’essor que connait le secteur de l’automobile à Abidjan est les embouteillages sur les grands axes routiers du pays très tôt le matin. À ces heures chaudes ou dans les feux tricolores, diverses marques de véhicules font leur valse.

Les Marques et styles des véhicules, un libre choix du consommateur ivoirien

Selon les statistiques du ministère des Infrastructures Economiques, la Côte d’Ivoire dispose de 65.000 km de route, dont 6.500 bitumées. Sur ces routes, circulent différentes marques de véhicules prisées par les Ivoiriens. Au nombre de ces véhicules, l’on peut citer entre autres :

  1. Toyota – essentiellement les modèles Corolla et RAV 4, ou encore le modèle « Obama » très prisé par les chauffeurs de taxi.
  2. La marque Peugeot, avec ses modèles Peugeot 406 et Peugeot 407 adopté par les jeunes et les familles.
  3. Mercedes et son modèle Classe C qui plait bien à la classe moyenne.
  4. BMW, avec les modèles X1, X2, X5 et X6
  5. La marque Hyundai qui semble être la plus répandue sur le marché ivoirien avec les modèles Santa Fe et Tucson.

Il faut noter que depuis près de deux décennies, les véhicules de marques asiatiques (japonaises, chinoises, coréennes) inondent de plus en plus le marché ivoirien que les véhicules de marques européennes. Après la crise de la guerre qu’a connue le pays, le marché de l’automobile a connu un progrès qui fait de lui source de nouveaux emplois.

Le marché de l’automobile à Abidjan, un secteur créateur d’emploi

Le secteur de l’importation de véhicules en Côte d’Ivoire a généré de nombreux emplois. Parmi ces nouveaux emplois, nous pouvons citer les importateurs et les gestionnaires de parcs. Ils sont chargés de proposer à la clientèle les marques de voitures et de les aider dans leurs choix.
Ensuite viennent les démarcheurs, qui inscrivent leurs adresses sur les véhicules et se chargent d’aller à l’affut de nouveaux clients pour importateurs. Ainsi, lorsque les clients arrivent sur les lieux, ils les contactent pour négocier le prix. Bien qu’il soit recommandé de faire recours aux concessionnaires pour l’achat, certains préfèrent le service main à main.
Viennent enfin les annonceurs de voiture. Ce sont parfois des journaux classiques et généralistes, les journaux gratuits spécialistes des petites annonces ainsi que les sites internet spécialisés dans les petites annonces de vente de véhicules.

logo-flottant-bollestore-cote-ivoire