Associations professionnelles

Demande de devis
Sans engagement de votre part
Your criteria:
37 results
Page 1 on 2
ASSOCIATION COEUR-TOGO
Associations professionnelles
Sur le Route de Boloumodie, Non loin du Lycée au bord de la Route
BP 103
Tsévié - Togo
Tel: (+228) 22 40 68 03
Nous sommes une structure d'appui et d'accompagnement des organisations et communautés à la base, un cadre d'échanges socio-culturel et de formation professionnelle. Elle contribue à l’amélioration des conditions de vie des populations à travers des apports d'informations, de formation, d'échanges et de programmes de développement participatif Social, Economique, Culturel, Environnemental et Démocratique avec une sensibilité sur le genre.
Centre d'Action pour le Développement Rural (CADR)
Associations professionnelles
Kouma Konda
BP 462
Kpalimé - Togo
Gsm: (+228) 91 83 80 40
Historique Le Centre d’Action pour le Développement Rural (CADR), est une structure de développement créée le 10 Août 2010 conformément à la loi N° 101 du 1er Juillet 1901. CADR est reconnu comme tel par le gouvernement togolais le 10 Mai 2012 et est enregistré sous les numéros 0516 puis 0323/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA (Numéro de récépissé) au Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales (MATDCL). Ses organes de gestion sont l’Assemblée Générale, le Conseil d’Administration, le Commissariat au compte et la Direction exécutive. . Il a paru au Journal Officiel de la République Togolaise le 1er Mars 2013. CADR compte actuellement 19 membres actifs comprenant des salariés de professions variées et d’étudiants. Le Conseil d’Administration est composé de cinq (5) membres. La direction exécutive qui est l’organe d’exécution des projets est composée de 06 agents (Deux sociologues, un agronome, un secrétaire comptable, un agent de développement communautaire et un personnel d’appui chargé de l’entretien et de la sécurité). Le siège de CADR est installé à Kouma Konda dans la Préfecture de Kloto, situé dans la région des Plateaux en République Togolaise. Depuis sa création en 2010, CADR a fait ses preuves avec le minimum de moyens dont il dispose à travers l’organisation des séances de sensibilisation des communautés rurales, des échanges et réflexions sur des thématiques telles que : la protection de l’environnement et la restauration des forêts galeries, la lutte contre la divagation des animaux, l’éducation à la citoyenneté, la lutte contre les feux de brousses, la lutte contre les IST/VIH Sida, etc. Au cours de l'année scolaire 2011-2012, CADR a démarré un projet pilote, grâce à la collaboration avec l’asbl luxembourgeoise « Education Universelle en Afrique-Luxembourg » (EDUAF). Le projet s'est avéré être une heureuse initiative et a permis d’appuyer 10 filles du canton de Kouma en kits scolaires. La seconde phase du projet dénommée Promotion de l’Education à la Base a permis de récompenser trente filles au cours de l’année académique 2012-2013. Dès lors, CADR observe attentivement l'évolution des élèves qui ont été aidées. La troisième édition du Projet de Promotion de l’Education à la Base (PEBC Kouma) de l’année académique 2013-2014 a également permis d’améliorer les conditions d’études de 30 filles des 10 villages du canton toujours grâce au concours financier de l’EDUAF Luxembourg. La De mars à décembre 2013, CADR a exécuté la première phase d’un projet dénommé : Redynamisation du Tissu Social pour une Gestion Responsable du Terroir dans le canton de Kouma (RTSGRT Kouma 2013) avec l’appui financier de l’ONG luxembourgeoise Action Solidarité Tiers Monde (ASTM). Il est convenu une deuxième phase qui a débuté en Janvier 2014 et qui finira en décembre 2016. CADR met en œuvre à partir de l’année 2014, un projet de volontariat et de solidarité internationale (stages d'initiation, camps-chantiers internationaux, tourisme solidaire, missions de longue durée, correspondance et jumelage d'école) en collaboration avec ses partenaires locaux. Ce projet couvre divers domaines à savoir : l'éducation scolaire et l'enseignement, la santé, la sensibilisation sur les IST/VIH SIDA, l'élevage, l'agro écologie et la protection de l'environnement. Zone d’intervention CADR a une envergure nationale. Cependant, compte de ses moyens limités, il n’intervient que dans le canton de Kouma Mission Œuvrer aux côtés des communautés rurales pour le renforcement de leurs capacités en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie socio-économiques et culturelles dans une approche de développement humain durable et participatif et en harmonie avec leur écosystème Domaines d’intervention - L’environnement (l’aménagement et la gestion des ressources naturelles) ; - L’agriculture/élevage ; - L’éducation et la santé ; - L’alphabétisation ; - La formation professionnelle et les Activités Génératrices de Revenus (AGR) ; - La lutte contre la pauvreté et l’humanitaire. - Promotions des organisations locales Quelques brèves activités - Les 10 villages du canton de Kouma ont été sensibilisés sur l’importance des Comités Villageois de Développement (CVD) et sur les nouvelles dispositions prévues par le décret présidentiel du 29 Février 2012 portant sur les conditions de création, d’organisation et de fonctionnement des Comités de Développement à la Base (CDB) au Togo. Les sensibilisations ont suscité une prise de conscience et une mobilisation des communautés pour la mise en place des CVD. Ainsi, depuis 2013, 09 CVD ont été mis en place en collaboration avec les partenaires techniques du Centre d’Action pour le Développement Rural (CADR) dont : la Direction Régionale du Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’emploi des Jeunes Plateaux-Ouest, la Direction Préfectorale des Actions Sociales de la Préfecture de Kloto, le Conseil pour le Développement de Kloto et la Préfecture de Kloto. - Ces comités chargés du développement des villages ont été formés. 40 personnes composées des membres des CVD et de la chefferie des 10 villages du canton de Kouma ont été formées sur les rôles et responsabilités des CVD et des commissions spécialisées ainsi que leur rapport avec la chefferie et les autres organisations. Les CVD ont été également formés sur l’identification, l’élaboration et la gestion des projets de développement communautaire. Ces différentes activités ont permis une nouvelle forme d’organisation des villages, la cohésion et la solidarité entre les communautés et suscité leur mobilisation autour des activités communautaires. - 07 villages sur les 10 disposent des plans de développement local (PDL) qui ont occasionné l’éveil des consciences par rapport aux besoins socio-environnementaux et la prise d’initiative. - Après les formations, quatre CVD ont identifié, élaboré et soumis des projets d’adduction d’eau potable. - Pour ce qui concerne les sociétés coopératives, les villages ont été sensibilisés sur l’importance de l’acte uniforme de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) relatif aux droits des sociétés coopératives. Ces sensibilisations ont amené 16 groupements à disposer de leurs textes juridiques (Statuts et règlements intérieurs) conformes à l’acte uniforme relatif aux droits des sociétés coopératives de l’OHADA, signé par 16 pays de l’Afrique dont le Togo. 10 groupements sur les 16 ont fait leur transition en sociétés coopératives. - Elles ont été formées en 2014 sur la gestion administrative, comptable et financière et tout récemment sur la même thématique (Renforcement de capacités) en collaboration avec l’ONG française Planète Urgence. Ces coopératives disposent des outils de gestion ; ce qui leur permet d’assurer une meilleure gestion et un bon fonctionnement. Les villages et les coopératives agricoles s’organisent et réfléchissent mieux pour le développement de leur milieu. Au-delà de ces activités plusieurs autres actions sont menées à l’endroit des populations de Kouma et de Kpélé : - Sensibilisations des autorités traditionnelles sur la citoyenneté, les valeurs citoyennes et l’éducation au développement - 40 éleveurs ont été formés sur les techniques modernes d’élevage - Plus de 60 producteurs agricoles ont été formés sur la maitrise des techniques de production agricole et de la fertilisation des sols. - La construction de 15 Poulaillers Traditionnels Améliorés (PTA) a été appuyée limitant la perte des volailles - Plus de 10 hectares de terrain ont été reboisés dans la préfecture de Kpélé et dans le canton de Kouma - Appui matériels de plus de 90 filles en kits de soutien scolaire - Etc.
Demande de devis
Sans engagement de votre part
vitale-logo-flottant-bb-togo.jpg