Logo GoAfrica

Est-ce que l’IA représente une chance pour le secteur de l’éducation et de la formation professionnelle en Afrique ?

281 vues
intelligence artificielle et la formation en Afrique
L’IA, une technologie innovante, repose sur des algorithmes sophistiqués permettant aux machines de simuler l’intelligence humaine. Elle améliore l’expérience des utilisateurs et minimise les erreurs dans différents domaines. Mais s’il y a bien un secteur qui pourrait pleinement en profiter en Afrique, c’est celui de l’éducation et de la formation professionnelle.

Quel est le rôle de l’intelligence artificielle dans l’éducation et la formation professionnelle en Afrique ?

Pour commencer, précisons que l’IA est loin de remplacer les professeurs de l ’enseignement supérieur et des universités en Afrique . Néanmoins, ce processus d’imitation aurait un impact considérable dans l’éducation et la formation professionnelle. La situation est plus marquée sur le continent africain. La raison : plusieurs personnes ne bénéficient pas d’un système éducatif de qualité. Certaines d’entre elles ne savent ni faire des mathématiques de base, ni écrire, ni lire.

Il n’en demeure pas moins que chaque élève a sa méthode d’apprentissage. Plutôt que d’opter pour une méthodologie unique, il est préférable d’utiliser l’intelligence artificielle d’une autre façon. La technologie montre les problèmes de compréhension des étudiants et aide les professeurs dans l’accomplissement de tâches répétitives. Selon les faiblesses et les forces des apprenants, elle personnalise les cours et fournit des suggestions.

L’impact de l’intelligence artificielle sur l’éducation et la formation professionnelle en Afrique

L’impact de l’IA sur l’éducation et la formation professionnelle peut être catégorisé en se basant sur un triangle pédagogique. Celui-ci comprend les étudiants, les enseignants et le savoir.

intelligence artificielle et l'éducation en Afrique
L'IA, en complémentarité avec l'éducation traditionnelle, offre aux étudiants une voie personnalisée, dynamique et sans frontières vers la connaissance et l'innovation.

Impact de l’IA sur les étudiants

Depuis quelques années déjà, les formations à distance rencontrent un franc succès auprès des apprenants africains. Chacun d’eux révise ce qu’il souhaite, à son rythme et à un endroit qui lui plait. Mais à cause de l’abondance des opportunités et de la liberté des sélections, une confusion apparaît parfois. Cela se ressent en particulier à l’égard du choix des cours à apprendre.

L’intelligence artificielle est la solution par excellence pour remédier à ce phénomène. Elle propose des formations et des séquences d’exercices plus pertinentes aux étudiants. De même, les tuteurs intelligents sont capables de prédire le moment à partir duquel la motivation des élèves baisse. Ils avertissent les professeurs afin de prévenir une perte éventuelle d’intérêt.

Impact de l’IA sur les professeurs

L’IA assure le développement de diverses technologies. À terme, ces dernières sont susceptibles de se substituer aux missions répétitives et prévisibles des enseignants en Afrique. Il s’agit notamment de l’automatisation de tâches à faible valeur ajoutée. Par exemple, les corrections des examens requièrent beaucoup de temps.

Toutefois, le travail des enseignants ne se limite pas aux activités automatisables. Au-delà de maîtres passeurs de connaissances, les professeurs du 21ème siècle créent des cadres d’apprentissage et accompagnent les étudiants. De nombreuses qualités propres aux êtres humains sont quasi impossibles à reproduire en intelligence artificielle. Citons le jugement critique, la flexibilité cognitive, la bienveillance, l’empathie ... Dès lors, les algorithmes d’IA se présentent davantage comme des assistants (ils n’ont pas vocation à remplacer les Hommes).

Impact de l’IA sur le savoir

Concernant le savoir, l’impact de l’IA se situe à deux niveaux sur le continent africain. Tout d’abord, les formations que les apprenants devraient recevoir pour la compréhension et l’utilisation de la nouvelle technologie. Ensuite, le savoir à posséder pour évoluer dans un environnement de plus en plus digitalisé. Surtout que l’intelligence artificielle deviendra bientôt omniprésente.

Il est donc essentiel que les programmes de formation s’adaptent. De cette façon, ils répondront aux besoins de développement de la pensée critique ou d’expertise des étudiants d’Afrique.

Les défis liés à l’intelligence artificielle en Afrique

  • La connexion à Internet est limitée : l’intelligence artificielle est considérée comme la pointe du numérique. Une connexion à Internet est nécessaire pour découvrir ses multiples fonctionnalités. Malheureusement, le phénomène est à la traîne en Afrique.
  • L’énergie : l’accès à une source d’énergie fiable est indispensable pour le développement de l’IA en Afrique. Même si cette commodité est requise pour la réalisation d’innovations et le fonctionnement des machines, elle est rare sur le continent. Résultat : les conséquences sur l’amélioration des conditions sociales et économiques sont relativement lourdes. Un tel manque en milieu éducatif maintient les locaux dans un état de pauvreté.

Grâce à ses avantages, l’intelligence artificielle représente une chance pour le secteur de l’éducation et de la formation professionnelle en Afrique. Pour en tirer profit, les écoles et universités du continent doivent proposer des programmes d’enseignement adaptés aux enjeux de la digitalisation.

En savoir plus : Quels sont les 10 leviers les plus importants que l’intelligence artificielle pourra apporter au continent Africain dans les prochaines années ?

secteurs d'activités et l'intelligence artificielle Quels secteurs d’activité pourraient le plus bénéficier de l’intelligence artificielle en Afrique ?
L’intelligence artificielle (IA) révolutionne déjà l’économie et de nombreux secteurs pros aidés par...
croissance économique de l'Afrique Quelles sont les prévisions de croissance économique pour le continent africain en 2023 / 2024 ?
Fidèle à son habitude, la BAD (Banque africaine de développement) a publié un rapport sur les perspectives...