Les hôtels de Côte d'Ivoire

f96672b27fb361c779ac402215e76b4f6b8b150b.jpeg
Que ce soit pour le tourisme ou pour les affaires, le marché hôtelier ivoirien est en plein développement. Depuis la fin de la crise qui secoue le pays depuis 2002, la Côte d’Ivoire s’impose comme une destination authentique, touristique et pleine de surprises. La Côte d’Ivoire prévoit également d’utiliser son exploitation du cacao pour se créer une image de marque autour du chocolat. Après la création d’une compagnie aérienne, Air Côte d’Ivoire, les autorités ivoiriennes développent à présent les hôtels du pays .

Le marché hôtelier en Côte d'Ivoire

La Côte d’Ivoire est une destination qui plait à de nombreux touristes et plus particulièrement aux Français. Aujourd’hui, les infrastructures actuelles ne représentent pas le potentiel du pays. Bien que les grandes chaines hôtelières répondent présentes, il est indispensable de renouveler les infrastructures existantes et d’en créer de nouvelles. Le ministre du tourisme ivoirien supporte ainsi toutes les initiatives qui peuvent booster le marché du tourisme. Les aéroports à l’intérieur du pays sont réhabilités, les hôtels sont rénovés et d’autres sont créés afin d’améliorer le marché hôtelier en Côte d’Ivoire.

Les villes les plus touristiques de Côte d'Ivoire

Partir en Côte d’Ivoire, c’est partir pour une destination où les sites à voir sont très nombreux. Selon la durée de leur séjour, les touristes pourront partir à la découverte d’Abidjan, du quartier de Vridi et du Parc national du Banco. Non loin de là, c’est la ville de Grand-Bassam, son quartier colonial et ses plages paradisiaques qui accueillent les touristes dans un environnement féerique.

La Côte d’Ivoire c’est aussi Assinie, Touba, Korogho, Sassandra ou San-Pédro. Certaines villes se distinguent des autres comme Man, la ville aux 18 montagnes qui abrite la cascade du Mont Tonkui, des ponts de lianes, la forêt sacrée de Gbepleu et de très nombreux singes. La capitale du pays, Yamoussoukro, s’impose aussi comme un site incontournable avec sa basilique Notre-Dame-de-la-Paix, son lac aux crocodiles entourant le palais présidentiel ou encore le parc animalier d'Aboukoumekro.

Le pays de l’ouest africain dispose également de nombreux sites exceptionnels comme la réserve naturelle intégrale du mont Nimba, le parc national de Taï et le parc national de la Comoé. Que l’on souhaite profiter de vacances sous le signe du repos, de la nature, de l’aventure ou de la découverte, la Côte d’Ivoire satisfait toutes nos envies !

Les catégories d'hôtels de la Côte d'Ivoire

L’offre hôtelière en Côte d’Ivoire est très différente de celle que l’on retrouve en Europe. Il existe différents niveaux de confort mais les palaces et les hôtels 5 étoiles offrent des prestations identiques à celles proposées en Europe. Cette tendance s’explique par le fait que les Français sont les touristes les plus représentés en Côte d’Ivoire.

Les grandes villes et les grands sites touristiques disposent de nombreux hôtels de catégories diverses. En revanche, les sites touristiques éloignés des grandes villes sont dépourvus d’hôtels haut de gamme. On trouve alors de nombreux petits établissements hôteliers dont le confort est minime mais suffisant. Le décor y est authentique et l’ambiance chaleureuse, un peu comme chez l’habitant. Les hôtels ont de 1 à 5 étoiles mais le confort diffère, lui aussi, de celui présent en Europe.

En Côte d’Ivoire, il y a également une multitude de résidences. Ces dernières sont très variées et la vigilance y est de mise. Ces résidences sont néanmoins tout à fait adaptées aux aventuriers, et à celles et à ceux qui souhaitent un peu de dépaysement. L’idéal est de faire confiance aux agences de voyages du pays ou aux sites officiels du pays pour choisir sa résidence.

Dormir chez l’habitant est la tendance du moment en Côte d’Ivoire. C’est le meilleur moyen de visiter des contrées reculées et les grands parcs nationaux. La demande est telle que le ministre du tourisme souhaite développer un réseau d’hébergement chez l’habitant.

logo-flottant-bollestore-cote-ivoire