Logo GoAfrica

Quelles sont les productions agricoles phares au Sénégal ?

399 vues
produits agricoles
Sur la scène internationale, le Sénégal est connu pour être un exportateur de produits alimentaires prémiums. Oui… En plus des merveilles naturelles telles que le Lac Rose, la tanière des Lions de la Teranga peut être fière de ses produits agroalimentaires.
À l'heure actuelle, la commercialisation de produits agricoles compte pour 9,4 % du PIB. Pour atteindre ce chiffre, c'est près de 60 % des populations rurales qui remuent la terre durant l'année.
Au Sénégal, l'exploitation agricole est une affaire de familles comme de grands groupes. Et c'est la raison pour laquelle l'industrie agroalimentaire parvient à concilier quantité et qualité.
Parmi toutes les cultures, trois en particulier ont permis au Sénégal d'être considéré comme un exportateur de fruits et légumes d'envergure. Découvrez lesquelles.

1. L'arachide

En 2021/2022, le Sénégal a exporté 1,6 million de tonnes d'arachides. En comparaison de l'année précédente, les observateurs notent une légère baisse d'environ 200 000 tonnes. Interrogé par les équipes de l'Agence Ecofin, Moussa Baldé, ministre de l’Agriculture, met en cause l'hivernage difficile, lequel a eu un impact négatif sur l'exploitation agricole.

Qu'à cela ne tienne, l'arachide reste l'un des fleurons de l'exportation de fruits et de légumes au Sénégal.

Utilisé pour confectionner de l'huile alimentaire, cet oléagineux est aussi prisé par les cuisiniers. Que ce soit en Afrique, en Europe ou en Asie, l'arachide est fréquemment utilisée dans la confection de mets industriels ou faits main.

Il n'est donc pas surprenant que l'industrie agroalimentaire du Sénégal jouisse pleinement de la production de cet oléagineux.

tomates cerises
Entre novembre et mai, la majorité des tomates importées en Europe viennent du Sénégal.

2. Les tomates cerises

Lisez-vous ces lignes depuis un pays d'Europe ? Si tel est le cas, il se peut que vous consommiez les fruits et légumes du Sénégal plus habituellement que vous ne le pensez.

Chaque année, le pays de Macky Sall exporte 9,93 millions de tomates cerises. Ces dernières se retrouvent en France, en Espagne, en Hollande et dans le reste de l'Union Européenne.

Cela est dû non seulement à la grande qualité des tomates issues des entreprises agricoles sénégalaises mais aussi au phénomène de contre-saison.

En Europe, le principal fournisseur de tomates reste l'Espagne. Cependant, entre novembre et mai, les conditions météorologiques ne sont pas réellement propices à la culture de tomates. C'est pourquoi ce pays importateur de produits alimentaires doit se tourner vers le Sénégal pour continuer de combler la demande.

3. Le melon

Au Sénégal, la production du melon se concentre autour de trois localités :

  • Niayes Sud (Dakar et Pout) ;
  • Niayes Nord (Thiès et Mbour) ;
  • Le delta du Fleuve Sénégal (Saint-Louis).

Sur le marché, ce produit agroalimentaire est très présent entre les mois de mai et de novembre. Passé cette période, des quantités plus faibles peuvent être récoltées entre décembre et juillet.

Au Sénégal, deux types de melons peuvent être aisément trouvés : le Charentais (lisse et semi-brodé), le Piel de Sapo. Faiblement consommé à l'échelle locale, ce produit agroalimentaire est très apprécié en France et en Espagne. Les deux contrées sont d'ailleurs les principaux pôles de commercialisation du melon sénégalais.

La seule ombre au tableau est que l'Espagne et la France ne sont pas des marchés stables. Plus d'une fois, les chiffres d'exportation de fruits et légumes vers ces contrées ont connu une croissance négative. C'est ainsi qu'en 2019, les exportations vers l'Espagne ont baissé de -11 % alors que celles vers la France faisaient un bond de +22 %.