Logo GoAfrica

SATCIA (SALON DES TRADITIONS ET COUTUMES INTEGREES DE L'AFRIQUE)

346 vues

Le Salon des Traditions et Coutumes Intégrées de l’Afrique est une initiative des Rois et Chefs traditionnels, spécialisée dans la promotion des politiques environnementales (Traditions, Coutumes).
Le SATCIA est la principale initiative Africaine dans son domaine de compétence.
Il fait office de tribune continentale pour les questions de savoirs, de savoir-faire, de savoir-être hérités du passé, d’une quête de repères pour se créer de nouvelles cohésions sociales.
Il poursuit des objectifs de promotion et d’inspiration des coutumes et traditions en vue de contribuer à l’expansion socio-économique, à la compréhension et au brassage des politiques environnementales, à la paix, à la protection et à l’usage coutumier des ressources biologiques conformes aux pratiques culturelles traditionnelles ainsi qu’au respect social, à l’utilisation effective des traditions et coutumes comme source inspiratrice du droit moderne ou législatif, sources d’énergies vitales et de libertés humaines fondamentales.
Le SATCIA, une manifestation annuelle célébrée à Gaoua, regroupe les acteurs et promoteurs des politiques environnementales(Rois, Chefs traditionnels, Chefs de tribus, Chefs de clans, Législateurs, Juristes, Historiens, Sociologues, Archéologues, Anthropologues, Anciens, Défenseurs des coutumes et traditions) et autres partenaires de l’Afrique. Il interroge ces différents acteurs sur leur contribution à la promotion des politiques environnementales.

VISION DU SATCIA

La vision du Salon des Traditions et Coutumes Intégrées de l’Afrique est celle d’un Salon de valorisation des connaissances et pratiques traditionnelles et coutumières au service du développement durable. Il ambitionne de :
  • Jouer au plan sous régional un rôle de leadership en matière de promotion, de conceptualisation des savoirs locaux et coutumes comme éléments indispensables en la construction de l’aujourd’hui et l’entreprise du futur ;
  • Faire adhérer les décisions assorties des Assemblées Générales des Chambres des Rois et Chefs traditionnels ou de leurs Associations aux projets de développement durable ;
  • Faire des traditions, des us, des rites, des coutumes l’expression d’une conscience profonde des populations africaines ;
  • Préparer les partenaires techniques et financiers de l’Afrique à l’acceptation des traditions et coutumes intégrées telles une révolution des mentalités nécessaire à l’amorce d’un développement viable et fiable pouvant être prises en compte dans les secteurs prioritaires du Programme de Développement Économique et Social (PNDES)
  • Consolider davantage l’image des monarchies et dynasties bâties sur la paix, la stabilité, la sécurité sociale, la préservation environnementale.

OBJECTIFS DU SATCIA

Le Salon des Traditions et Coutumes Intégrées de l’Afrique a en vue plusieurs objectifs :
  • Faire des traditions et coutumes des facteurs dynamogènes de développement socio-économique durable ;
  • Rendre visible et crédible l’application des politiques environnementales en mettant en place des structures opérationnelles, efficaces et efficientes ;
  • S’ouvrir au savoir des autres peuples africains. L’ignorance de ses propres pratiques traditionnelles et coutumières et celle des autres entraine parfois des conflits ethniques, tribales voire politiques ;
  • Faire des politiques environnementales la base de la promotion des sociétés africaines ;
  • Inviter les intellectuels (décideurs politiques) à regarder les pratiques traditionnelles et coutumières avec un œil de lucidité intellectuelle et de combat pour un dialogue intertraditions fécond et constructif. La défense de la diversité culturelle traditionnelle étant un impératif ethnique inséparable du respect de la dignité de la personne humaine ;
  • Donner à la nation, à la société africaine, un projet social de devenir une grande famille nationale.

ENJEUX DU SATCIA

Au regard des récents évènements vécus par notre continent, le SATCIA présente de nouveaux enjeux :
  • Rétablir la bonne audience internationale de nos nations en plein changement afin de poursuivre l’ambition de leur rayonnement et de conserver les acquis de leur émergence au profit des populations ;
  • Exprimer la volonté affichée des Gouvernements et des Législateurs de poursuivre les efforts dans le sens de renforcer les acquis des options constitutionnelles de reconnaitre la chefferie traditionnelle et coutumière en tant qu’autorité morale dépositaire des valeurs coutumières et traditionnelles ;
  • Saisir l’opportunité du SATCIA pour communiquer à l’échelle internationale en vue de redorer l’image des coutumes et traditions africaines jadis considérées comme celles des « sauvages, des barbares, des primitifs » ;
  • Etablir le principe d’inséparabilité des politiques de développement aux politiques environnementales (pratiques traditionnelles et coutumières).

Donner votre avis

Soyez le premier à donner votre avis sur cette société.