CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU BURKINA FASO (CCI-BF) «Représentation au Bénin»

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU BURKINA FASO (CCI-BF) «Représentation au Bénin»

Chambres de commerce
1 850 vues

Coordonnées

Non loin de la direction la SONACOP
01 BP 3611
Cotonou - Bénin
Appui-Conseil aux Opérateurs Economiques. Information, formation Prospective et intelligence économique. Promotion commerciale. Développement et gestion d'infrastructures économiques.

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU BURKINA FASO
La CCI-BF, l’excellence au service d’un secteur privée prospère !

Créée le 11 juin 1948, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF) est le porte-parole institutionnel des milieux d’affaires burkinabè. Corps constitué de l’Etat burkinabè, elle est habilitée à représenter devant les pouvoirs publics, les intérêts généraux du commerce, de l’industrie et des services.

La CCI-BF est un Etablissement Public à caractère Professionnel doté de la personnalité morale, de l’autonomie financière et de gestion. Elle est placée sous la tutelle technique du Ministère chargé du commerce et de l’industrie. Dans le cadre de sa politique d’internationalisation, elle a ouvert ses bureaux sur le territoire béninois dès les années 99. Après 10 années de fonctionnement, elle a redynamisé ses services en 2010 pour offrir un accompagnement de proximité aux opérateurs économiques de la diaspora.

Ainsi, dès décembre 2009, la CCI-BF est présente à Cotonou et est opérationnelle depuis 2010.

Missions et attributions

La Représentation de la CCI-BF au Bénin fournit des services adéquats aux besoins des opérateurs économiques en termes d’accompagnement et de facilitation.
Sous l’autorité du Directeur Général de la CCI-BF, la Représentation au Bénin :
  1. coordonne, anime et mène les activités de la Représentation ;
  2. assiste et conseille les opérateurs économiques ;
  3. met à la disposition des opérateurs économiques la documentation et les informations économiques et commerciales
  4. Contribue à l’identification et à la promotion des opportunités d’affaires…

L’organisation de la CCI-BF

Cinq (05) instances composent la CCI-BF. Ce sont :
  1. L’Assemblée générale : composée de 151 membres élus pour un mandat de 5 ans renouvelable, et issus des secteurs du commerce, de l’industrie et des services, elle est l’organe délibérant de la CCI-BF.
  2. Le Bureau consulaire : élu par l’Assemblée générale pour un mandat de cinq (05) ans, il statue sur les principales questions relatives au fonctionnement et à la gestion de l’Institution. Il comprend 21 membres.
  3. Les Délégations Consulaires Régionales (DCR) : elles sont implantées dans chacune des régions administratives du Burkina Faso et ont leurs sièges dans les chefs-lieux de régions. Chaque DCR est animée par une Assemblée Consulaire Régionale qui se réunit régulièrement. Elles répondent aux sollicitations que les pouvoirs publics locaux et régionaux requièrent d’elles et informent la CCI-BF de toutes les démarches et propositions faites à ce titre.
  4. Les Commissions : elles sont des organes d’étude et de proposition à l’intention du Bureau Consulaire et de l’Assemblée générale.
  5. La Direction Générale : Elle est chargée de la direction opérationnelle et administrative de la CCI-BF. Ses services administratifs sont animés par des employés liés à l’institution par des contrats de droit privé. Les services de la CCI-BF sont, sous la responsabilité du Président, dirigés par un Directeur Général recruté par appel à candidature.

Services offerts

Des services divers et variés sont proposés aux opérateurs économiques. Les plus importants sont :
  1. la collecte d’informations utiles au développement des affaires entre le Bénin et le Burkina Faso ;
  2. l’identification et la promotion des opportunités d’affaires pour les entreprises burkinabè et béninoises ;
  3. la fourniture d’informations utiles aux opérateurs économiques des deux pays ;
  4. l’organisation de rencontres d’échanges commerciaux entre les deux pays ;
  5. l’accompagnement des acteurs économiques et des partenaires ;
  6. le suivi du trafic des marchandises burkinabè en transit au Port Autonome de Cotonou à l’import et à l’export ;
  7. la recherche de solutions aux problèmes liés à la desserte des marchandises vers le Burkina Faso.

Les infrastructures majeures de la CCI-BF au Burkina Faso

OUAGARINTER

La gare routière internationale de marchandises de Ouagadougou est la première plateforme ouest-africaine de traitement et de trafic routier international et national de marchandises importées par voie routière. Elle a été mise en place depuis 1980 et couvre une superficie de 26 hectares.

BOBORINTER

La gare routière internationale de Bobo-Dioulasso est une plate-forme multimodale destinée au traitement du fret national et international. Elle est implantée sur un terrain d’environ 19 ha entièrement clôturé, avec une possibilité d’extension à 40 ha.

Les structures spécialisées de la CCI-BF

  1. Le Centre d’Arbitrage, de Médiation et de Conciliation de Ouagadougou (CAMC-O) : offre aux opérateurs économiques un cadre adéquat de règlement de leurs litiges en préservant l’intégrité de leurs relations d’affaires.
  2. Les Centres de Gestion Agréés (CGA) de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso: apportent une assistance comptable et fiscale ; assure la formation des adhérents sur des méthodes modernes et adaptées en matière d’organisation et de gestion de leurs entreprises.
  3. L’Institut Supérieur de Génie Electrique (ISGE-BF) : établissement privé d’enseignement supérieur, il a pour vocation, la formation des Techniciens Supérieurs et des Ingénieurs de Travaux de haut niveau répondant au besoin des entreprises. L’ISGE-BF entretient de bonnes relations de partenariat avec l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs du Génie Electrique (ESIGELEC) de Rouen en France.
  4. Le Centre de formalités des Entreprises (CEFORE) : passage unique pour les entreprises qui doivent accomplir les formalités administratives nécessaires à la création, à l’extension ou à la reprise de sociétés, d’entreprises individuelles ou d’établissements secondaires, le CEFORE a pour mission d’accompagner la création d’entreprises, de faciliter et de simplifier les démarches des promoteurs auprès des différentes administrations.
  5. Le Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau des Entreprises (BRMN) : organe national de mise en œuvre de la composante restructuration et mise à niveau des entreprises, de la politique sectorielle de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (POSICA), il œuvre au renforcement de la compétitivité du tissu industriel en vue de la rendre apte à évoluer dans un contexte concurrentiel international.

Projets et perspectives

  1. Disposer d’un fichier officiel des opérateurs économiques des deux pays ;
  2. Construire un parking moderne pour les camions gros porteurs et citernes au profit des transporteurs Burkinabés et autres pays de l’hinterland ;
  3. Organiser des journées économiques du Burkina Faso à Cotonou afin de relancer les échanges commerciaux entre les deux pays ;
  4. Créer un site web de la Représentation.

Nos horaires d'ouverture

Lundi
08H00-13H00
15H00-18H00
Mardi
08H00-13H00
15H00-18H00
Mercredi
08H00-13H00
15H00-18H00
Jeudi
08H00-13H00
15H00-18H00
Vendredi
08H00-13H00
15H00-18H00

Nos partenaires

Donner votre avis

Soyez le premier à donner votre avis sur cette société.